Skip to main content

Inauguration d’un nouveau laboratoire Alltech IFM™ en Europe à l’Université Harper Adams (Angleterre) pour évaluer la digestibilité des rations des ruminants

Alltech a lancé son premier laboratoire de fermentation in vitro basé en Europe, Alltech IFM™, en collaboration avec l'Université Harper Adams au Royaume-Uni.

Alltech IFM : un outil unique pour la formulation de rations plus adaptées aux ruminants et permettant d’améliorer l’efficacité sur la digestion et de réduire l’impact environnemental.

 

[DUNBOYNE, Irlande, et SHROPSHIRE, Angleterre] – La société mondiale de nutrition animale Alltech a lancé son premier laboratoire de fermentation in vitro basé en Europe, Alltech IFM™, en collaboration avec l'Université Harper Adams au Royaume-Uni. Alltech IFM est un outil nutritionnel qui simule les fermentations ruminales et évalue la digestibilité des aliments et des fourrages dans l’organisme.

Pour les agriculteurs et les fabricants d'aliments, l'utilisation d'Alltech IFM peut identifier les obstacles à une fonction optimale du rumen. Il permet de formuler des rations en fonction de la disponibilité des nutriments, contribuant ainsi à réduire les pertes d'énergie et les pertes d’efficacité alimentaire.

Les échantillons, qui peuvent comprendre des concentrés, des fourrages, des ensilages ou des rations complètes, sont incubés avec du liquide ruminal pendant 48 heures, puis analysés pour les acides gras volatils (AGV) et la biomasse microbienne. Alltech IFM mesure la production de gaz tout au long du processus, ce qui signifie que la quantité d'énergie perdue sous forme de méthane et d'émissions de méthane par animal peut être estimée. Validé par le Carbon Trust, Alltech IFM est un outil efficace pour prédire les émissions de méthane entérique spécifiques à un élevage ou à un type de ration.

Basé à l'Université Harper Adams en Angleterre, ce laboratoire représente la septième installation IFM d'Alltech dans le monde.

« L'introduction de notre laboratoire Alltech IFM en Europe marque une étape importante pour nous, car nous avons désormais la capacité d'analyser les rations européennes et de garantir à nos clients un support technique supplémentaire », a déclaré Matthew Smith, vice-président d'Alltech.

Cette collaboration renforce encore l'alliance de recherche formée en 2013 entre Alltech et  l'Université Harper Adams.

« Le fait d'avoir le laboratoire Alltech IFM à Harper Adams nous permet d'entreprendre des études fondamentales plus poussées en termes de nutrition et de métabolisme des ruminants afin d'optimiser la fermentation du rumen et, par conséquent, d'améliorer la santé, les performances et la longévité des animaux », a déclaré le professeur Liam Sinclair de l’Université Harper Adams.

« Simuler la fermentation du rumen avec Alltech IFM a pour but de minimiser les déchets ou la production de gaz et de maximiser les AGV et la biomasse microbienne, qui sont des nutriments essentiels pour la vache », a ajouté le Dr Jim Huntington de l'Université Harper Adams.

« Avec l'équipe d'Harper Adams, nous sommes impatients de générer de nouvelles perspectives et de mettre en évidence la corrélation de certains régimes avec les systèmes laitiers et bovins à haute production à travers l'Europe. Plus que jamais auparavant, nous pensons qu'Alltech IFM peut jouer un rôle important en aidant à résoudre ces problèmes environnementaux majeurs, à réduire les pertes de production sur les exploitations et, en fin de compte, à contribuer à une planète de l'abondance (Planet of Plenty™) », a déclaré Smith.