Skip to main content

Bien préparer la saison en herbe

Avec des changements minimes dans vos pratiques quotidiennes, de grandes améliorations de qualité peuvent être obtenues. Voici quelques conseils clés pour faire la différence en 2020.


1) Choisir la bonne date de fauche : elle doit être choisie de sorte que l’herbe contienne peu de tiges et beaucoup de feuilles. Il est utile de vérifier tôt et régulièrement la maturité de l’herbe pour faucher au meilleur moment !

 

 


2) De bonnes pratiques de fauche pour assurer la qualité. La hauteur de coupe (>7cm) est essentielle pour éviter la contamination par le sol, mais aussi pour assurer une repousse rapide de l’herbe pour la prochaine coupe ou pour le pâturage. Une fois que l’herbe est fauchée, les nutriments disparaissent. Ainsi préférez des andains larges car plus le séchage est rapide, moins la perte est importante.


3) Viser le taux de matière sèche idéal. Il est idéal entre 25 et 30%. Trop humide et il y aura de grandes pertes par fermentation, trop sec et ce sont de grandes pertes au champ et une moindre stabilité aérobie. Ces pertes réduisent la quantité d’ensilage, mais plus important encore, elles réduisent la digestibilité et donc les nutriments disponibles pour la production. Un pré-fanage trop long peut réduire la digestibilité de l’ensilage de plus de 5%.

4) Un tassage optimal : Pendant le remplissage du silo, assurez-vous que les couches soient régulières, bien compactes et épaisses de 15 cm, puis consolidez le silo lorsqu’il est rempli. L’idéal est de fonctionner en binôme : une personne qui répartit la couche, et une 2e personne qui tasse avec un tracteur.