Skip to main content

3 choses à faire quand votre ensilage commence à chauffer

May 12, 2022
3 choses à faire quand votre ensilage commence à chauffer

 

Lorsque les températures augmentent, les levures sauvages commencent à se réveiller dans les ensilages, ce qui entraîne une diminution de la stabilité du fourrage, y compris dans les RTM. Lorsque cela se produit, on remarque une activité dans les ensilages qui n'était pas présente pendant l'hiver long et froid.  

La levure sauvage peut créer de nombreux problèmes pour la production de lait, notamment des problèmes digestifs pour la vache. Lorsqu'elle est active, elle commence à se nourrir de l'énergie contenue dans l'ensilage de maïs, réduisant ainsi ce qui est disponible pour le troupeau. De plus, l'ensilage commencera à chauffer, ce qui augmentera le pH et la détérioration. Cela devient encore plus problématique lorsque les moisissures Mucor et Penicillium sont présentes. 

    

 

Les symptômes courants causés par la présence de levures sauvages dans l'ensilage sont les suivants :  

  

  • Un fumier irrégulier et plus liquide  

  • Diminution de la consommation de matière sèche (CMS)  

  • Diminution de la matière grasse du lait  

  • Réduction de la production de lait  

  • Impact négatif sur la fonction du rumen et les performances des vaches. 


Alors, quand cela se produit, que pouvons-nous faire ?  

  

  1. Testez vos aliments  

Peu importe que votre ensilage de maïs soit stocké dans un silo, un sac, un bunker ou des cannes ; si les conditions environnementales le permettent, des levures sauvages et des altérations peuvent se produire dans n'importe quelle unité de stockage.  

Ces problèmes peuvent également se développer très rapidement. Une analyse effectuée à l'automne à intervalles de huit heures a permis de constater que la levure était passée de 18 000 UFC à 410 000 UFC. En deux semaines, la levure avait envahi près de 35 % de l'ensilage.